Balt Cairn : Mardi 19 Avril 2185

Me voilà parfaitement remis de mes mésaventures exo-bactériologiques… A propos d’exobiologie, je suis un peu sorti, hier, pour reprendre mes observations de la vie sur cette planète. Non pas que j’envisage de devenir le Darwin du XXIIe siècle, mais le travail intellectuel me permet d’entretenir l’esprit comme la natation m’entretient le corps. J’ai toujours en tête le claquage psychologique au début de mon voyage. L’homme n’est pas fait pour être seul. L’homme est un animal social. Vivre ainsi, seul, à des années lumières de l’humanité la plus proche est un défi, autant que de survivre dans un milieu hostile.

Bref, revenons-en à mes études exo-biologiques, bien que je trouve cette expression un peu prétentieuse… Avec les pluies récentes, pour une certaine espèce d’arbre, la plupart des fleurs sont tombées et ont été emportées par le courant. Par analogie avec ce que je connais de la biologie terrestre, je me suis dit que ces arbres auraient bien du mal à se reproduire. Toutefois, en suivant la rivière vers l’aval, j’ai découvert qu’elles s’étaient accumulées sur les plages, là où le cours d’eau ralentissait pour former un petit étang. Là, de petits animaux, qu’on pourrait assimiler à des insectes terrestres, mais qui, si on les observait de plus près sont surement très différents, s’emparent de ces fleurs pour les ramener un peu à l’intérieur des terres pour, vraisemblablement, en consommer une partie. Ayant retrouvé à cet endroit les restes desséchés des fleurs des années précédentes, j’ai pu observer que, de celles-ci, de nouveaux petits arbustes avaient commencé à naitre. Il semblerait que des animaux volants, l’équivalent de nos oiseaux, sont aussi friands de ces fleurs et les emmènent plus loin. J’imagine que s’il n’avait pas plu, ces fleurs, à moins que ça ne soit en réalité des fruits à l’aspect floral, ne se seraient peut-être pas propagées.

20 oct 2015 001.jpg

 

Ma petite séance d’écriture matinale, presque bihebdomadaire, étant terminé je m’en vais profiter de ma santé retrouvée et du beau soleil pour aller faire un petit tour d’étang. Et puis AMAR me signale avoir détecté au radar un regroupement d’animaux inhabituel dans la forêt. J’y jetterai un œil après ma séance de natation. Peut-être une nouvelle grande découverte exo-biologique… ?

Publicités
par Damien Allemand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s