Tina Johnson : Mardi 16 Mai 2186

Pu… de bo… de M ! Quoi ?! Non, AMAR, je ne jure pas… Enfin, si, un peu… Mais merde, quoi ?! Il y a de quoi être énervée, non ! Défaillance d’une protection tubulaire sur la propulsion arrière tribord. Et le système de réconciliation organique qui refuse de réparer ! Je suis en plein repli à environ cinq jours de la sortie du repli ! J’ai le choix entre supposer qu’il ne s’agit que d’une défaillance du capteur, ce qui expliquerait le non-fonctionnement de la réconciliation organique, ou un corps étranger qui se serait coincé là-dedans. D’où pourrait venir ce corps étranger ?! En plein espace replié ? Y a rien dans un repli. Enfin, pas qu’on sache… Serait-ce un message dans une bouteille envoyé par l’UI du technocentre d’Hypérion ? Ok, j’arrête de délirer. Peut-être, plus réalistiquement, un objet qui était là avant le repli et qui aurait bougé entre temps, possible. J’ai donc le choix suivant : ou bien je considère qu’il s’agit d’une défaillance d’un capteur et émet l’hypothèse qu’il n’y a pas de problème et, si je me trompe, j’explose au moment de la sortie du mode replié, ou bien j’enfile ma combinaison et tente une sortie extravéhiculaire dans l’espace replié, ce que personne n’a jamais fait avant et qui m’a toujours été formellement interdit car on n’a aucune idée de ce qu’il y a dans l’espace replié… A part des rayonnements magnéto-gravitationnels sur lesquels la coque de l’Amerigo a été conçue pour surfer, mais pas ma combinaison…
A29-janvier2016ico
Ce serait comme essayer de passer ses doigts entre une orange et un presse-agrume en pleine action avec juste un gant de vaisselle comme protection. Faudrait être vraiment chanceux pour espérer ressortir ses doigts. Et je ne peux pas envoyer de drone car l’espace replié absorbe les ondes électromagnétiques. Une fois dehors, je perdrais tout contrôle sur le drone et n’aurai aucun moyen de communiquer avec lui. Il serait lui-même perdu et incapable de se localiser ou de faire quoi que ce soit.
Tout ça pour dire que j’ai décidé d’y aller voir – enfin, « voir », je devrais dire palper, car pas d’onde électromagnétique signifie pas de lumière : pas la peine de s’encombrer d’une lampe de poche, elle ne produirait aucune lumière – et d’essayer de réparer le problème… Je vais juste espérer que mes doigts seront assez fins pour se faufiler entre les lames du presse-agrume pour en ressortir.

Publicités
par Damien Allemand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s