L’auteur

image

Depuis vingt ans que j’écris, il était temps que je publie quelque chose…

Passionné de science fiction et d’histoire, j’aime examiner le passé pour deviner le futur. Genre littéraire trop souvent décrié, la science-fiction est, à mon avis, un art crucial dans la construction de l’humanité. Que serait-on aujourd’hui si des auteurs ne nous avaient pas invités à regarder au loin ? Aurait-on mis les pieds sur la Lune si Jules Vernes et Hergé ne nous avait pas fait lever les yeux au ciel ? Et sans voyage sur la Lune, nous n’aurions aucune des technologies informatiques qui rendent nos vies plus confortables aujourd’hui. Bien au delà du rêve, je crois que la science-fiction nous aide à prendre conscience de ce que pourrait être le monde de demain selon les choix que nous faisons aujourd’hui et si on ne veut pas d’un monde aseptisé où nous serions nos propres esclaves apprenons d’Orwell à reconnaître, dès aujourd’hui, les Big Brother en devenir ou d’Huxley les dérives scientifiques qui nous mènerait vers notre déchéances.

Convaincu que toute croyance ou toute légende est fondée sur quelque chose de vrai, j’aime, avec un esprit que j’essaie d’avoir rationnel, deviner quelle est cette vérité cachée. A l’image de la tradition du Midrash qui va au delà du texte et des croyances et construit des histoires entre les blancs laissés par les auteurs bibliques pour y créer encore plus de sens, je construis mes histoires en essayant de deviner ce qui a été à l’origine de telle croyance ou de telle légende.

Ayant vécu de nombreuses années en Asie (Japon, Corée, Chine), j’aime mêler les différentes cultures et je crois que la richesse qu’apporte la cohabitation des différences est une force qui nous aidera à progresser, à construire une humanité plus forte devant les défis qui arrivent. Inspiré par l’œuvre de Miyazaki, j’essaie de ne pas tomber dans le trop facile culte du manichéisme, si couramment répandu dans la littérature et le cinéma, mais construis mes histoires avec des personnages qui ne sont ni méchants, ni gentils, mais juste humain.

Je participe à un atelier de Fabienne Jacob.

Récompensé du 2e prix au prix Aristophane-SF 2018, en pleine écriture du troisième tome de ma première trilogie, mêlant anticipation et légendes bibliques, j’ai eu envie, entre ma n-ième et n+1-ième nouvelle (vous en retrouverez certaines sur le blog de l’atelier du CE de Dassault Systèmes et une dans le Grimoire du Faune, d’octobre 2018.), de me distraire avec ce blog qui raconte l’histoire d’un navigateur solitaire qui, à l’image des grands explorateurs des siècles passés, se lance dans un voyage qui l’emmènera plus loin que l’homme n’est jamais allé. Je laisse au lecteur le soin d’y découvrir, ou non, mes messages et réflexions, parce qu’on a aussi le droit de lire pour le plaisir de l’aventure…

https://www.facebook.com/DAllemandEcriture

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s